tous les communiqués de presse

Final Report Septembre 2018

8 oct. 2018

15 075 visiteurs ont parcouru les allées du « Fairyland for Fashion » qui regroupe les salons dédiés à l’industrie de la mode de Messe Frankfurt France. Avec plus de 80% de visiteurs internationaux, ces manifestations restent LE rendez-vous incontournable pour les industries mondiales de la mode.

« Beaucoup de nos visiteurs ont été attentifs à ce premier salon, et plutôt positivement si l’on tient compte du climat des affaires. Notre vision de pouvoir proposer du cuir et par analogie la fourrure - qui recouvre la peau - ainsi que d’autres matières destinées à un même usage, a séduit. Il faut dire que les attentes des marques de mode sur le sujet sont importantes. Satisfaire des consommateurs plus sensibles à la composition des matériaux et maîtriser les coûts des matières premières deviennent des enjeux notables. Leatherworld Paris en s’axant sur le nécessaire, si utile à la fabrication d’un produit et le produit lui-même, y répond pleinement. Cependant, le goût des marques pour le cuir et la fourrure y sera toujours respecté »,

Sur chaque continent, il n’y a plus de blocs leaders régionaux comme auparavant. On constate une dispersion du visitorat, dorénavant, par nation avec des variations plus ou moins fortes, mais globalement peu significatives sauf pour la France qui continue de progresser +11%. D’autres bons résultats pour, l’Italie +5%, la Russie +7%, la Suisse +16%, l’Inde +17%, la Corée du Sud +15%, le Liban +14%, le Canada +7%, l’Argentine +8%, la Colombie +5%, la Tunisie +11%, l’Ile Maurice +8%. 

TOP 5 : 1 - France, 2 - Royaume-Uni, 3 – Espagne, 4 – Italie, 5 - Turquie L’Espagne et l’Italie gagnent chacune une place reléguant la Turquie en bas de tableau. 

Leatherworld Paris : une première qui pose les bases d’une nouvelle formule de salon dédiée au cuir et aux matières connexes 

Cette année, 44 exposants venus de 6 pays ont répondu présent. « 25% des acheteurs que nous avons vus recherchent une alternative au cuir », déclare Marie-Pierre Chapuis, responsable de la communication du CETI, qui exposait sur le salon partenaire Avantex. C’est dire la pertinence du concept de Leatherword Paris avec son offre de matières à destination des producteurs d’accessoires de mode (sacs, chaussures, ceintures, petits objets, détails de vêtements…) y compris le cuir et la fourrure.

Cette première édition de Leatherworld a été littéralement stimulée par la présence d’une dizaine d’exposants sud-africains confectionneurs ou créateurs de sacs et de chaussures. La confiance affichée en leur filière et leur bonne humeur ont enchanté les visiteurs qui ont montré un intérêt marqué pour les savoir-faire de ce pays, à l’honneur pour cette première édition. « Quelle chance de pouvoir montrer la qualité de mon travail », dit Barbara Lenhard, fondatrice de la marque de sacs en cuir Coco d’Afrique. « Grâce à la SAFLEC – un organisme sud-africain d’exportation du cuir  –, nous avons pu nous démontrer que l’Afrique du Sud peut jouer un rôle sur les marchés internationaux. Nous avons de belles cartes à jouer en termes de savoirfaire, de compétences et de cuirs rares ». Majda Rabin, fondatrice de la marque de sacs et ceintures en cuir Chimpel, exprime toute sa satisfaction dès le deuxième jour du salon : « C’est un très bon salon ! J’ai rencontré des boutiques spécialisées. Elles étaient très surprises et ravies de découvrir l’offre sud-africaine. » 

L’offre cuir de Leatherworld Paris qui mettait l’accent sur le produit de mode a, bien sûr, été explorée avec méthode et curiosité et a su trouver son public tant cette offre était attendue. En effet, 46% des visiteurs des salons parisiens de Messe Frankfurt France souhaitaient trouver un secteur consacré au cuir ou aux matières connexes. « Nous repartons avec le sentiment d’un franc succès. Nous avons eu des contacts fructueux avec des créateurs de mode, des acheteurs en décoration et même des négociants en cuir et fourrure », lance Ali Liang Ma, le directeur marketing de Ningxia Shansan Industry and Trade qui présentait une belle collection de peaux de mouton, de vache et de la fourrure de renard. 

La matière d’origine animale, portée par l’Afrique du Sud, le Bangladesh, la Chine, le Pakistan et la Turquie, a été sans conteste un des points forts de Leatherworld. Les propositions de matériaux destinés au même usage, se sont révélées être l’une des attractions du salon, en raison sans doute d’une créativité visuelle et tactile plus amplement exprimée. Le producteur de PU Dongguan Zhigao Leather a ainsi vu défiler des donneurs d’ordres italiens et américains, tandis que les plaids en polyester, d’une douceur extrême au toucher, de Changshu Asia Textile Decoration emportaient l’adhésion des stylistes et marques de mode créative. Le fabricant de fausse fourrure Ecopel, dont les collections sont conçues à Paris, a fédéré sa clientèle tout en se constituant un nouveau portefeuille d’acheteurs. 

L’esprit prospectif était présent aussi bien dans le forum de tendances magnifiant les matières les plus intéressantes du salon, que sur le stand FashionSustain, illustrant la problématique du développement durable dans l’industrie de la chaussure grâce à des exemples de produits modèles. Un cycle de 4 conférences (Développement durable et marketing ; Tout sur la chaussure ; Les alternatives au cuir ; L’avenir de la chaussure par le cuir et le recyclage ?) organisées, le 17 septembre à l’Agora du Hall 2, par FashionSustain approfondissaient ce propos, prémices à un avenir meilleur. 

Le podium des salons a accueilli le 19 septembre, un défilé Leatherworld mettant particulièrement en valeur les chaussures et sacs de l’Afrique du Sud et du turc Acar Basim ve Cilt Sanayi ainsi que les collections vêtements et accessoires de mode de Muhammad Ashraf, un tanneur de Karachi. 

Le 20 septembre, un autre défilé consacré à l’Afrique du Sud présentait le travail de Tara Simeon, une jeune créatrice de mode repérée lors d’Africa Source, un autre salon Messe Frankfurt. Témoin lors d’une distribution caritative au profit d’enfants pauvres, de la rapide disparition d’oreillers - avant même la nourriture - a profondément troublé la créatrice. Ce besoin de confort protecteur et réconfortant se traduit par des vêtements évolutifs se métamorphosant en oreillers, en couchages et en abris.  

Avec la volonté affirmée de faire de Leatherworld Paris une histoire de matériaux souples et de produits finis, Messe Frankfurt France lance une nouvelle formule de salon concentrant toutes les solutions à destination de la chaussure, du vêtement et de l’accessoire, dans un univers en faveur de la mode. 

Prochain Leatherworld  11-12-13-14 février Paris, Le Bourget 

Toutes les informations sur les salons textiles organisés par Messe Frankfurt dans le monde sont disponibles sur la nouvelle plateforme : www.texpertisenetwork.messefrankfurt.com

Messe Frankfurt en chiffres  Messe Frankfurt est le leader mondial de l’organisation de salons, de congrès et d’événements parmi les organisateurs ayant leur propre parc d’expositions. Avec plus de 2 400 employés répartis sur 30 sites, Messe Frankfurt dégage un chiffre d’affaires annuel d’environ 669 millions d’euros. Le groupe peut s’appuyer sur une connaissance profonde des secteurs couverts et sur son réseau de distribution international pour soutenir les intérêts économiques de ses clients avec efficacité. Une offre de services complète – sur site et en ligne – garantit aux clients du monde entier un niveau de qualité toujours élevé et une flexibilité maximale dans la planification, l’organisation et le déroulement de leurs événements. La gamme des services proposés va de la location de surfaces aux prestations de marketing, en passant par la construction de stands, les services personnels ou la restauration. L’entreprise a son siège principal à Francfort-sur-le-Main. Elle est détenue à 60 % par la ville de Francfort et à 40 % par le Land de Hesse.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur: www.messefrankfurt.comwww.congressfrankfurt.dewww.festhalle.de  

Contacts presse : RE ACTIVE – Frédéric Pellerin – fpellerin@re-active.fr & Dimitry Helman – dimitry@re-active.fr –  +33 1 40 22 63 19 
Messe Frankfurt France – Cassandra Galli – cassandra.galli@france.messefrankfurt.com - +33 1 55 26 61 39

Téléchargements

Nous utilisons des cookies afin d’améliorer le fonctionnement de notre site pour nos utilisateurs. En continuant votre navigation, vous vous engagez à accepter l'utilisation des cookies. Consultez notre politique de confidentialité.