tous les communiqués de presse

LES CHIFFRES : une session active et dynamique

25 févr. 2019

13 929 visiteurs ont participé à The Fairyland for Fashion. Un nouveau record d’affluence avec une augmentation de 2,35% par rapport à février 2018. Les salons de Messe Frankfurt France maintiennent leur dimension de plateforme business internationale pour les industries de la mode.

« Le marché s’est très rapidement mobilisé. Les acheteurs avaient la volonté de vérifier la faisabilité de leurs projets et de préempter des exclusivités. Les professionnels avaient déterminé, en amont, leurs types de recherches et souhaitaient les matérialiser au plus vite. Nous avons été dès les premières heures au cœur de nos métiers : les échanges et le business. L’atmosphère est restée très affairée. Les donneurs d’ordres sont venus au salon d’abord pour travailler et satisfaire leur curiosité. Je suis heureux de constater le plein effet de notre stratégie : encourager le contact avec les matières, les savoirfaire et ceux qui les détiennent. C’est un chemin que je souhaite poursuivre coûte que coûte, car rien ne remplace un dialogue avec la matière et l’humain. L’appétence presque fébrile des visiteurs dans les allées dès les premières heures du salon m’y encourage.»

TOP 5 : 1 - France, 2 - Espagne, 3 – Royaume-Uni, 4 – Turquie, 5 – Italie 

L’Europe gagne près de 2% de visiteurs. Cette édition confirme l’intérêt des marques françaises pour les salons de Messe Frankfurt France avec une deuxième augmentation, à nouveau de 7% comme en février 2018. Le retour significatif du visitorat espagnol prend l’ascendant sur le Royaume-Uni (Brexit) et la Turquie (livre turque). L’Italie, quant à elle, reste très stable, mais enregistre la plus belle croissance de ce classement avec près de +12%. Notons la fréquentation particulière des Pays-Bas (+11%). Une bonne tenue de l’Europe de l’Est avec la Pologne (+5%), la Biélorussie (+14%), la Bulgarie (+10%). L’Irlande et la Grèce tirent également leur épingle du jeu (+7% et +8% respectivement). Le Portugal s’illustre avec +44%, ce qui témoigne de la montée en puissance de ce pays dans la production d’habillement.  

Les bonnes surprises viennent : • du continent américain où les cinq premiers pays (Brésil, USA, Colombie, Canada et Mexique) font tous preuve d’une hausse de fréquentation. A noter, le bon score du Brésil (+22%). Les USA sont restés fidèles aux salons en confirmant leurs excellents résultats (+20%) depuis février 2017. La Colombie (+9%) et le Canada (+6%) amplifient leur participation. • de l’Asie, elle aussi enregistre une bonne progression globale de 14%, et plus particulièrement pour l’Inde (+13%), la Corée du Sud (+6%), Israël (+4%). Mention spéciale aux visiteurs japonais (+30%), qui avaient réduit leurs venues après les évènements tragiques de 2016 et ont repris le chemin des salons du Bourget. Enfin, une forte croissance des acheteurs chinois a été remarquée, le calendrier était plus favorable. 

 Leatherworld Paris : une première session de février probante 

 Leatherworld Paris, salon international dédié aux matériaux souples, des cuirs aux fourrures, pour la maroquinerie, la chaussure, le sac, les petits accessoires, les détails vestimentaires ou des pièces à manche. Cet univers à part entière des salons The Fairyland for Fashion a réuni 30 exposants venant de 6 pays différents.   « Premier essai pour un mois de février. Un essai concluant. J’ai le sentiment que les donneurs d’ordres cherchaient à Leatherworld Paris des solutions multiples, des matières aux produits finis, pour enrichir leurs collections. L’offre très abondante en propositions fourrure s’est très bien intégrée dans les solutions recherchées par les visiteurs, malgré une saisonnalité été 2020 » conclut Michael Scherpe, président de Messe Frankfurt France. 

Leatherworld Paris, après cette session de février, prend ses marques et s’installe comme un rendez-vous biannuel important. Un événement à dimension internationale où se retrouvent tous les acteurs de l’industrie textile, du tissu aspect peau aux matières synthétiques. Leatherworld a participé à l’atmosphère optimiste de The Fairyland for Fashion avec un visitorat très studieux et précis dans ses attentes dès le premier jour. La scénographie conçue par les directeurs artistiques a très bien fonctionné, car ressentie comme une place de village où chacun aime se retrouver.  « Il est très agréable de circuler dans les allées, les visiteurs ont donc tendance à passer plus de temps avec nous » constate Thierry Parverie, gérant de Leather Concept Design, un atelier de maroquinerie artisanale tunisien qui présentait ses savoir-faire cuir. « Le salon est très professionnel et a été un bon tremplin pour la maroquinerie » a-t-il expliqué devant les francs succès rencontrés pour les deux lignes de sacs de jeunes créatrices choisies par l’entreprise de confection, auxquelles s’ajoutait une collection de bijoux mêlant plexis, cuir et métal. 

Un stand très fréquenté d’autant plus qu’à l’instar d’autres détenteurs de savoir-faire traditionnels sur les salons, l’entreprise s’est vu intégrée au nouveau parcours Artisanat dédié aux produits fait-main. 

L’offre de Leatherworld proposait majoritairement une multitude de fourrures synthétiques et de matières alternatives au suède par exemple. Jeff Wong, le Directeur Commercial de Changshu Rongxin Wool spécialiste en fausses fourrures déclare : « Le salon a été bon. Nous avons pu toucher de nombreuses marques européennes et américaines ». Emel Ozuslu le Directeur Export de la société turque spécialiste des aspects mouflon est quant à lui heureux d’avoir pu rencontrer « des acteurs majeurs de la distribution anglaise ou d’internet ».  

En dehors de toute saisonnalité - ces matières peuvent être utilisées en détails sur des tongs par exemple ou dans l’univers de la décoration -, le repérage pour la prochaine saison hivernale a joué à plein. Christopher Sarfati, Dirigeant d’Ecopel, corrobore : « Nous avons fait de très bons scores. Outre quelques actualisations pour le printemps, beaucoup de nos clients se sont penchés sur l’hiver à venir ». La recherche de produits issus du recyclage a été forte : « Un de nos best-sellers est une fourrure à base de fibres constituées de plastiques récoltés en mer. Le développement durable est une force chez nous. »  

Défilés et conférences d’actualité sont des compléments d’informations qui peuvent bonifier grandement une visite. La conférence du 12 janvier « Peaux et matières : comment répondre aux nouvelles attentes des consommateurs ? » a apporté des éléments de réponses sur des matières alternatives, vegan ou non, et a bien précisé l’importance du duo fonctionnalités des matériaux et comportements des consommateurs. Le défilé consacré aux produits des exposants ouvrait le programme des manifestations de la zone Catwalk. 

Toutes les informations sur les salons textiles organisés par Messe Frankfurt dans le monde sont disponibles sur la nouvelle plateforme : www.texpertisenetwork.messefrankfurt.com

Messe Frankfurt est le leader mondial de l’organisation de salons, de congrès et d’événements parmi les organisateurs ayant leur propre parc d’expositions. Avec plus de 2 500* employés répartis sur 30 sites, Messe Frankfurt dégage un chiffre d’affaires annuel d’environ 715* millions d’euros. Le groupe peut s’appuyer sur une connaissance profonde des secteurs couverts et sur son réseau de distribution international pour soutenir les intérêts économiques de ses clients avec efficacité. Une offre de services complète – sur site et en ligne – garantit aux clients du monde entier un niveau de qualité toujours élevé et une flexibilité maximale dans la planification, l’organisation et le déroulement de leurs événements. La gamme des services proposés va de la location de surfaces aux prestations de marketing, en passant par la construction de stands, les services personnels ou la restauration. L’entreprise a son siège principal à Francfort-sur-le-Main. Elle est détenue à 60 % par la ville de Francfort et à 40 % par le Land de Hesse.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur: www.messefrankfurt.comwww.congressfrankfurt.dewww.festhalle.de  

Contacts presse : RE ACTIVE – Frédéric Pellerin – fpellerin@re-active.fr & Dimitry Helman – dimitry@re-active.fr –  +33 1 40 22 63 19 
Messe Frankfurt France – Cassandra Galli – cassandra.galli@france.messefrankfurt.com - +33 1 55 26 61 39

Téléchargements

Nous utilisons des cookies afin d’améliorer le fonctionnement de notre site pour nos utilisateurs. En continuant votre navigation, vous vous engagez à accepter l'utilisation des cookies. Consultez notre politique de confidentialité.